Mon chemisier en soie... travaillez comme un designer et combinez avec la soie japonaise

11/07/2021

J'ai déjà écrit comment j'ai fait un simple top en soie avec 2 coupons de (150-160x36cm).

La suite logique de l'expérimentation de la soie japonaise vintage était d'aller sur ..... combinaison !

J'ai commencé à combiner avec 2 des 100 différents types de soie et techniques japonaises. Bien sûr, j'aurais pu utiliser un troisième coupon ou une troisième technique ou même faire une blouse en patchwork, mais je voulais rester simple et voir d'abord l'effet de 2 tissus de soie japonais différents.

Cette fois, j'ai choisi une soie crêpée mate, teintée à la main de fleurs, de bambou et avec des franges dorées et une soie shibori (teinture artisanale).

Là encore, j'ai utilisé deux coupons de 150x36cm et un petit morceau de soie shibori de 108x28cm. Pour la sangle du bas du chemisier, j'ai utilisé un morceau étroit de 160x17cm et un morceau de shibori qui me restait.

J'ai gardé les coupons intacts autant que possible et, comme pour un kimono et les vêtements de l'époque Charleston/Flapper, j'ai fait très peu de coupes. J'ai donc pu utiliser toute la soie naturelle. En fait, je pense que c'est une honte de jeter des matériaux aussi précieux.

Vous trouverez ci-dessous un morceau de papier que j'ai utilisé. Deux longues bandes à l'extérieur et 2 bandes shibori au milieu. La ligne pointillée correspond à l'endroit où le chemisier est plié en deux et où les coutures latérales sont fermées à la hauteur du haut de la soie shibori. Le groupe fait le reste.

Assurez-vous simplement que la bande est de la même largeur que vos hanches. Jouez donc avec la taille dont vous avez besoin. Bien sûr, une ceinture plus longue ou plus courte est également agréable, il suffit de la concevoir comme vous l'aimez!